ARTICLES

Vous étiez plusieurs à être intéressé sur mes impressions sur le programme sportive intensive d’Insanity. Alors, je vous fait un article consacré à ça.Mais avant toute chose, je tenais à vous parler de mes achats et ma maniere de vivre afin que ce programme se passe relativement bien.

Tout d’abord, j’avais décidé d’acheter un cardio fréquence mètre qu’on trouve dans un decalton ou autre magasin sportif. Il s’agit d’une ceinture que vous positionnez en dessous de la poitrine et d’une montre. Il existe plusieurs modèles comme par exemple, la ceinture. Il y a des ceintures rigides et en tissu. J’ai opté pour une ceinture en tissu pour plus de confort. Ce modele est un peu plus cher, mais si vous voulez vraiment vous mettre au sport, pensez au confort durant votre activité. Mon cardio frequence metre a de multiple fonction et il s’agit du modèle Geonaute ONrhythm 410 progress. Il ne coute que 45€. Je vous laisse voir sur le lien ci-dessous.

Pour calculer votre « limite » cardiaque, il faut calculer de cette façon : 220 – votre âge. Pour mon cas, j’ai actuellement 30 ans, donc je dois calculer 220-30 = 190 bmp. Merci au vendeur qui m’a bien conseillé lors de mon achat. Confirmation par mon medecin traitant qui m’a donné le même résultat. Sur le site runtastic – que je vous en parlerai après -, ils ont gentillement mis une grille de zone de fréquence cardiaque suggérées. Ceci vous permettra de savoir quel niveau est adapté à vos besoins, mais attention de ne pas monter trop haut, surtout si vous êtes novice. Pensez à prendre des pauses pour reposer votre fréquence cardiaque. Voici le tableau ci-dessous :

insanity_(2)
Cliquez sur l’image pour aggrandir.

Revenons au site Runtastic. J’utilise ce site comme mon suivi sportif. En effet, sur ce site, on peut rajouter des données comme les mesures du poids (poids + masse graisseuse) et la mesure de la FC (fréquence cardiaque). Pour la mesure FC, j’utilise la FC Géneral comme au repos ou avant une activité sportive et la FC Maximum. Puisque les FC au repos, avant le sport et après le sport sont disponible avec un compte prenium. Vous pouvez toujours les rajouter, mais vous ne les verrez pas dans le tableau graphique. Pour la mesure du poids, vous pouvez rajouter votre poids et la masse graisseuse afin d’avoir aussi un bon suivi.

Pour calculer la masse graisseuse, je me suis renseigné sur ce site : entrainement-sportif.fr. Pour ceux qui ont du mal à comprendre leur explication, je vais essayer de vous faire comprendre mieux (même si je doute haha).
Prenons exemple sur moi qui suis une femme et qui mesure 1m52 et qui pèse 53kg avec un tour de poignet de 14 cm. Sur le site vous avez un tableau sur les « circonférence du poignet en centimètres.

insanity_(3)
Je me référence à la ligne où ul y a pas tranche de taille, « 151 à 160 ». Sur cette ligne, je me référence à mon tour de poignet « 14 ». J’obtiens donc la valeur 2.5. De plus, étant une femme, je dois prendre en compte le chiffre 125 comme valeur du sexe. Pour les homme, c’est le chiffre 115.

Reprennons toutes les valeurs : [Taille 1m52 = 152], [Poids 53kg] [valeur poignet 2.5] [valeur du sexe 125]

Le calcul :
Poids + valeur poignet + valeur du sexe = ???
53 + 2.5 + 125 = 180.5

Nous allons maintenant soustraire avec la taille avec le résultat obtenu ci-dessus.

Le calcul :
Résultat obtenu – taille = l’indice de masse graisseuse en %
180.5 – 152 = 28.5%

Ce site a plusieurs application pour mobile qui permet de suivre quelques exercices (course/marche avec GPS intégré, squats, pompe, flexion ou abdo…) et qui peut être lié à votre compte Runtastic. Personnellement je fais de temps en temps des abdo et des squats en complément, mais pas tous les jours. Ayant un boulot assez prenant, en plus du programme, je suis HS bien avant de pouvoir faire autre chose par la suite pour compléter. Mais si vous êtes encore opérationnel, je vous le conseille.

Pour mon alimentation, étant hébergé, c’est assez compliqué pour suivre un régime donc je ne change rien. Je fais plus attention. J’ évite de manger tout ce qui est trop sucré comme les bonbons, biscuits, gâteaux ect. Si j’ai un petit creux entre les repas, je me fais une petit salade de fruit sans sucre ajoutés – Je préviligie les fruits à volonté – et j’essaie de boire que de l’eau ou du thé – thé vert de préférence – … J’évite aussi tous les boissons gazeux et sucrés (coca, oasis, limonade ect…) car c’est bourré de sucre, mais je ne vous cache pas que de temps en temps, je fais quelques extra.

Voici maintenant mon petit résumé sur ma première semaine d’Insanity.
J’avais auparavant testé, mais j’avais vite abandonné par manque de motivation. Cette fois-ci, on se lance et c’est la bonne, on y tient ! Pour bien se préparer, j’avais préparé ma bouteuille d’eau, une serviette humide, un brumisateur et c’est parti pour la premiere semaine. Voici une photo avec le calendrier que vous devriez suivre, ainsi une feuille à compléter pour les exercices du « Fit test » et des mensurations à faire après les exercices afin de voir l’évolution. Il vous faudra imprimer ses deux images.

insanity_(4) insanity_(5)
Premier jour. C’était la séance « Fit Test » avec un échauffement, puis 8 excercices : Switch kicks, Power Jack, Power Knees, Power Jumps, Globe Jumps, Suicide Jumps, Push-up jack et Low Plank Oblique. Vous devrez compter combien de fois vous avez réussi a faire chaque exercice et les noter. Le fit test est un test qui vous permet de voir l’avancement de vos progrès en matière d’endurance. Pour ma part, j’en ai pas fait beaucoup et vers le milieu, j’étais déjà à l’ouest avec beaucoup de pause pour reprendre mon soufle, boire et me rafraichir avec le brumisateur.

Le deuxième jour, j’ai des courbatures du Fit Test. N’étant pas du tout une sportif, c’est tout à fait normal, les muscles ne sont pas du tout habitué, il faut un temps d’adaptation. La sceance est plus intense et je m’arrête avant d’enchaîner sur le prochain exercice pour me reposer et m’hydrater. D’ailleurs, j’ai peut être un peu forcé car je suis monté jusqu’à 180 bpm. Pensez à faire une pause quand vous atteignez à la ligne rouge, plus de 169 bpm. Il ne faut jamais rester longtemps dans cette zone. Aussi, n’oubliez pas de bien respirer durant les exercice. C’est très important car chaque bouffée d’air vous aide a garder le rythme et a bien oxygener votre corps. Toutefois, j’ai réussi de terminer cette séance.

Le quatrième jour, je n’avais quasiment plus de courbatures. J’ai senti que quelque chose en moi, avait changé… J’ai remarqué que j’avais un peu plus endurance, mais surtout que j’avais bénéficié de plus de puissance au niveau des jambes. De plus, la séance « Cadio Recovery » m’a fait du bien. C’est la séance la plus tranquille et qui se concentre sur les étirements. j’ai beaucoup apprécié cette séance.

Le cinquième jour, je crois que pour moi, c’est la pire. Surtout que j’arrive jamais à faire les pompes… Alors j’ai décidé de remplacer par des Abdos, histoire de faire quelque chose durant ce temps là. De temps en temps, j’essaie, mais sans succès. Je n’ai jamais eu de force aux bras. Espérons que j’arriverai un jour à y faire.

Le Septieme jour est une journée de repos, Vous avez le droit de rien faire …. Par contre, le plus dur est de reprendre après une journée a rien faire, moi qui m’étais habitué à en faire tous les jours… Toutefois, je n’ai pas encore perdu mon ventre, mais un peu au niveau des côtés et en dessous de la poitrine. Je n’ai pas prise mon poids car celui-ci est faussé par mes menstruations où j’ai tendance à prendre du poids durant cette période.

La deuxième semaine est très dur pour moi, j’ai loupé des jours par ci par ci à cause de la fatigue du boulot – je dors souvent que 3 – 4 heures -, où la pièce n’est pas accessible pour que je squate. Mais quand j’ai repris, j’ai continué mon planning afin de suivre. Néanmoins, avant de bien débuter cette semaine, j’ai peu prendre mon poids et j’étais satisfaite – faut avouer que je peux vite perdre, mais également vite les reprendre -. J’étais passé de 53 kg à 48 kg. Eviter de boire et manger trop sucré aide énormèment chez moi. Toutefois, les morphologies peuvent être différentes chez chaque individu, donc ne baissez pas les bras si vous ne voyez pas de différence. Il y a de la différence, vous ne le voyez peut-être pas, mais vous auriez déjà gagner de l’endurance, du muscle et vous éléminez des toxines par la transpiration. Ce n’est que bénéfique pour votre corps, mais ne forcez pas trop. C’est inutile de se blesser bêtement.

Voilà pour mon expérience d’Insanity que je compte continuer puisque mon travail demande des efforts et aussi pour d’autres raisons que mon corps a besoin. J’espère que mon expérience et explication vous aidera à vous motiver. Si vous pouvez le faire à plusieurs, ça sera plus motivantt. Cependant, faites attention de ne pas forcer et pensez quand même à vous nourrir – je pense à ceux qui font des régimes en se priver de tout et n’importe quoi et qui ont, au final, des carrences. Eliminez tous ce qui est sucrés et diminuer tous les plats trop gras. Voilà voilà. A bientôt ~

Retrouvez ci-dessous, l’interview de P&S Photography Cosplay … Il s’agit d’un père et sa fille faisant de la photo sur l’univers du cosplay. Vous les retrouverez sur leu page Facebook.

– Bonjour P&S Photography Cosplay, pouvez-vous vous présenter en quelques lignes aux lecteurs ?
P&S : Bonjour ! Nous sommes deux photographes suisses, un père et sa fille ( P. et S. ) qui pratiquons la photo de cosplay en Suisse et en France principalement.

– Depuis quand pratiquez-vous la photographie ?
P&S : Depuis très longtemps pour les deux, mais nous n’avons commencé la photo de cosplay il y a bientôt trois ans, c’est là que nous nous sommes mis à pratiquer la photographie de façon plus intensive.

– Est-ce au début, une passion ou une envie professionnelle ?
S : Une passion, clairement. Nous n’avons jamais pensé nous faire de l’argent avec la photo de cosplay à nos débuts. Et puis, en tout cas ici, c’est une chose qui n’est pas bien vue et qui nous semble donc impossible. On voit ça comme un échange de service. Par contre, je vends des livres et des calendriers de mes photos, c’est un moyen de gagner un peu d’argent sans faire payer les cosplayeurs !

P : C’est aussi une passion. Mais depuis peu, je me suis lancé dans la photo de modèles, avec la création d’un site ( Imapics Photography) et d’un studio photo. Le but étant aussi de pouvoir gagner un peu d’argent pour pouvoir investir dans du nouveau matériel et amortir un peu les frais que nous avons avec P&S (conventions, déplacements, etc…)

– Que recherchez-vous à travers cet art ?
S : L’échange avec le modèle , ce sont souvent des amis, ou ils le deviennent. La relation avec le modèle est hyper importante. C’est pour ça que je ne pourrais pas prendre de photos d’un paysage ou d’un objet, j’ai besoin d’avoir un sujet humain à photographier.

P : Les relations avec les cosplayers, c’est clairement ce qui est le plus agréable. Mais aussi le fait de faire plaisir à des gens qui ont tant donné pour leurs réalisations.

– Quels types de matériel utilisez-vous et pourquoi ? (photo & retouche)
P : J’utilise un Nikon D600 et trois objectifs. Pour la retouche, Caméraraw et Photoshop. Mais j’ai énormément à apprendre sur ce dernier et trop peu de temps pour le faire.

S : J’utilise un Nikon D90 qui commence à clairement dater, avec trois objectifs, mais principalement mon 50 mm qui est mon nouveau petit trésor. Il permet d’avoir une très grande ouverture, ce qui pallie aux gros problèmes de luminosité que j’ai, et permet de faire des portraits super. Pour la retouche, j’utilise beaucoup caméraraw qui sauve littéralement les photos, et j’enchaine avec Photoshop CC. La retouche est très importante pour moi dans la photo de cosplay.

– Avez-vous une préférence pour une marque ?
P&S : Nikon


– Sur cette page, vous réalisez des photographies sur l’univers du cosplay. Pourquoi ce choix ?
P : C’est un univers qui permet un renouvellement presque illimité de personnages. Le plus gros défi pour moi, c’est de découvrir des lieux qui pourront coller à l’univers du perso. Un de mes plus grand plaisir c’est en effet de pouvoir shooter dans les plus beaux décors naturels.
C’est aussi le formidable contact que nous avons avec les cosplayers qui fait que au-delà de la photo, la relation cosplayers/photographes est unique et ne se retrouve pas dans la photo de « modèles ».

S : Ce qui est génial avec la photo de cosplay, c’est qu’on peut toucher à la nostalgie, à l’émerveillement ou à la part d’enfance chez les gens, en mettant en scène leurs personnages préférés. Il y a un côté magique dans le cosplay que j’adore. On donne vie à des personnages issus de l’imaginaire, on peut faire rêver les gens !

– Vous d’autres pages sur la photo avec d’autres thèmes ? Si oui, lesquels ?
P : Imapics Photography (page et site internet) pour la photo non-cosplay.

S : Je n’ai que mon compte instagram S.photographycosplay

– Quelle photo rêvez-vous de réaliser ?
P : Les photos dans l’eau sont nôtre grande passion. J’espère pouvoir en faire d’autres et pourquoi pas sous l’eau, quand je le pourrais. Sinon, faire un beau shooting en bord de mer ou dans des lieux un peu magiques… on y travaile 😉

S : Enormément ! On déborde de projets. Pour ma part, j’attends depuis mes débuts dans la photo de shooter du Fire Emblem, ou Aqua de Kindgom Hearts. Deux projets qui vont se réaliser ! Sinon, j’aime énormément shooter dans l’eau, et mon rêve photo serait de faire un shooting sous l’eau. J’adorerais aussi shooter dans d’autres pays comme on l’a déjà fait en Italie, découvrir des lieux magnifiques qui collent parfaitement aux cosplays.

– Quelles sont vos projets à venir ?
S : Cette année, on a énormément de shootings prévus. Beaucoup de Final Fantasy, du vocaloid, du Fire Emblem, du Witcher, Time and Eternity, etc. Souvent avec des cosplayeurs qu’on a l’habitude de photographier ( Kadirine, Shiro, Saya Y. … ) mais aussi avec des cosplayeurs qu’on adore et qu’on a pas shooté depuis longtemps ( Magisa, Dragomira, Soryane…). On va aussi photographier des nouvelles personnes, dont des cosplayeurs qu’on admire beaucoup comme Shoko et Jerome ! Je me réjouis aussi de shooter mon dernier coup de cœur cosplay, Norio. On a donné notre candidature à des concours photos suisses aussi, et pour ma part, je compte faire un nouveau livre à la fin de l’année.

– Selon vous, qu’est-ce qu’une photo réussie ?
P : Celle qui donne un grand sourire et un regard émerveillé à celui ou celle qui la regarde.

S : Ça demande énormément de choses… Le bon timing, la bonne lumière, la bonne retouche, le bon cadrage, etc. Et une entente et une confiance absolue avec le modèle. Un exemple parfait pour moi, c’est cette photo que tu dois recommencer plusieurs dizaines de fois parce qu’il faut faire un lancer de tissu ou d’eau, et qu’il faut de nombreux essais pour obtenir le bon résultat. On en a fait avec Kadirine ou Lucioles par exemple. Si c’est fait avec un modèle avec qui tu t’entends bien et que vous vous donnez à fond les deux, vous arriverez à quelque chose dont vous êtes tous les deux fiers !

– Quels sont les artistes que vous appréciez le plus en ce moment ?
S : Pugoffka est mon modèle absolu. J’aime énormément de photographes, comme Midgard, Ookami ou Beethy. En France, Kaicom est mon photographe préféré, et Azur Cosplay Photography est mon photographe suisse favori. Dans les cosplayeurs, j’admire beaucoup de monde, TinYasuo, Reika ou Calsara parmi d’autres.

P : S. a déjà tout dit. Au niveau des cosplayers, il y en a trop pour vous les citer, mais je pense que cette année, nous devrions pouvoir en photographier de nouveaux.

– Vous commencez à tenir un stand lors des conventions, quelle est vos impressions ?
S : Je tiens un stand fanzine avec deux amis, comme nous dessinons aussi. J’en ai profité pour y vendre des produits relatifs à la photo de cosplay, et ça a eu un succès inattendu ! C’est à la fois génial et frustrant d’avoir un stand, car tu peux rencontrer pleins de mondes et faire découvrir ton travail, mais en même temps, tu es coincé là. Impossible de combiner photographie et stand dans la même journée. En tout cas, je vais continuer, c’est déjà prévu qu’on en tienne un à Otak’est.

– Pouvez-vous nous dire quels articles vous présentez à ce stand ?
S : Mon livre photo, Tales of Cosplay, dont j’ai tout vendu ! Je ne comptais pas le vendre de base, alors voir qu’il s’est aussi bien vendu, c’est incroyable. Je vendais aussi mon calendrier cosplay, une idée d’une amie, qui est aussi très bien parti. Il m’en reste quelques exemplaires que je vais faire partir dans un giveaway. Quelques prints aussi, et sinon, de nombreux fanarts faits par mes amis et moi. Je compte faire un nouveau calendrier et un nouveau livre l’année prochaine.

– Quel type d’appareil photo conseillerez-vous à un débutant qui veut se lancer ? A quelles caractéristiques doit-on faire attention ?
P : Je ne donnerais pas vraiment de conseils à ce niveau. C’est surtout une question de moyens. Le boitier c’est une chose, mais l’important c’est les objectifs utilisés. Et là, pour avoir du bon matos, ça coute vite très cher. Commencez selon vos moyens et faite vous plaisir. C’est bien là le plus important.

S : Je pense que peu importe le premier appareil photo qu’on a, il faut surtout apprendre à le maîtriser. Le budget limite le matériel, mais la connaissance ne dépend que de l’apprentissage et de l’expérience.

– Quel conseil donnerez-vous aux personnes qui veulent faire de la photo ?
P : Etre à l’écoute des modèles, s’inspirer en permanence de ce que vous voyez et pratiquer aussi souvent que possible. C’est la seule façon de progresser. Et tant que le plaisir est là, le résultat suivra.

S : Prendre des photos, ce n’est pas juste appuyer sur un bouton. Lire des livres sur la photo ou des tutoriels sur internet peut être un bon moyen d’apprendre, et surtout, il faut enchaîner les photoshoot. C’est comme ça qu’on progresse. Se nourrir du travail des autres aussi, se demander ce qui fait que telle photo est bien, comment je pourrais m’améliorer pour atteindre ce niveau. Sans copier pour autant ! Si vous photographiez des modèles, soyez toujours respectueux avec eux, ce sont des êtres humains, pas des objets ! Et amusez-vous !

– Un dernier petit mot pour les lecteurs du site AneeShaynee ?
P. On vous fait des bisous et n’hésitez pas à venir nous faire un coucou si vous nous voyez en conv.

S : Merci de nous avoir lus !

Merci à P&S Photography Cosplay pour cet interview.
Interview par Shaynee.

Crédits des Cosplayeurs : Shiro Cosplay (Hatsune Miku « Racing 2014 »; Yuno Gasai « Mirai Nikki »), Saya Y. Cosplay (Lumina « Lightning Returns), LucioleS (création perso & Rikku « Final Fantasy X-2 »), Dragomira Cosplay (Diao Chan « Dynasty Warrior 4 »), Huyana Cosplay (Inori « Guilty Crown »), Momoko cosplay (Guan Yinping « Dynasty Warriors »), Kaali Cosplay (Morgiana « Magi: The Kingdom of Magic ») & Kadirine Cosplay (Yuna Summoner « Final Fantasy X »).

enora_(1)
Retrouvez ci-dessous, l’interview d’Enora Cosplay, une jeune cosplayeuse et gymnaste … Vous la retrouverez sur sa page Facebook.

– Bonjour Enora, peux-tu te présenter pour nos invités qui ne te connaitraient pas encore ?
Bonjour, alors je m’appelle Enora, je suis encore étudiante.
En dehors du cosplay j’aime beaucoup l’écriture. Lorsque j’étais enfant, j’inventais des histoires avec des chevaux. Aujourd’hui, j’ai de nombreux carnets que je prends plaisir à décorer en vieillisant les pages, en dessinant un peu ou en rajoutant des autocollants. J’aime aussi l’univers du scrapbooking !
En dehors de cela j’adore le sport. Depuis que je suis enfant je cours et j’escalade partout. J’ai fait de l’équitation, de la gymnastique artistique, et je me suis inscrite en salle de musculation où j’ai également pratiqué de l’haltérophilie. Ce mois-ci, je vais tester le Viet Vo Dao. En dehors de cela, j’aime beaucoup la musique, j’en écoute tous les jours !

– Depuis quand as-tu eu l’idée de faire du cosplay ?
C’était en 2010, en fait dès que l’idée m’est venue j’ai commencé ! Je n’ai jamais hésité ou eu peur de commencer.

– Qu’est ce qui t’as attiré et qui t’as donné envie de faire du cosplay ?

En voyant des photos de cosplayers, mais surtout après avoir parlé avec Ryuu Seika, j’avais vu son cosplay de Rikku voleuse de Final Fantasy X-2 et j’étais émerveillée ! Etant fan de la série Final Fantasy, j’ai donc décidé de me lancer aussi.

– As-tu un cosplayer que tu admires ?
Ryuu Seika fait évidemment partie de mes coups de cœur. Ensuite j’admire beaucoup Shoko and Jérôme Cosplay, Edes, les jumelles Yuurisans Cosplay , Leobane CosplayIllyne TRS Cosplay et beaucoup d’autres mais la liste serait trop longue !

– Combien d’heures accordes-tu à ce loisir ?
C’est difficile à dire, en général je fais souvent de longues pauses dans le Cosplay. Je n’ai pas un planning particulier, je peux rester un mois sans rien faire et rusher une semaine avant de sortir un costume en convention. Par exemple, pour Yuna Berserk j’ai passé 30h sur le casque, 30h sur les deux épaules également et la partie couture je dirais environ une vingtaine d’heures sachant que je m’y suis mise en avril 2015 et que je l’ai terminé début juillet juste avant la Japan Expo.

– Que pense ton entourage face à tes projets concernant le cosplay ?
Ma famille apprécie ce que je fais et m’encourage à continuer. Ma mère m’a toujours aidée à chercher le matériel dont j’avais besoin dans les magasins par exemple. Je pense qu’elle est fière, elle s’adresse toujours aux vendeurs en disant « ma fille fait du cosplay» même s’ils ne savent pas du tout ce que c’est ou elle m’encourage toujours à montrer mes dernières créations aux amis et à la famille !

enora_(6) enora_(7) enora_(5)
– Quels sont les cosplays que tu as abouti ?
Actuellement j’ai terminé Namine de Kingdom Hearts II (robe de Kairi version blanche), Yuna invoqueur et sa robe de mariée de Final Fantasy X, Lara Croft deTomb Raider Reborn, Yuna Berserk et son maillot de bain de Final Fantasy X-2, Lara Croft de Rise of the Tomb Raider, Lara Croft de Tomb Raider Legend, Jill Valentine de Resident Evil 3 et Serah Farron de Final Fantasy XIII. J’en ai plusieurs aussi qui sont presque finis comme Squall version féminine de Final Fantasy VIII, Jade de Mortal Kombat, une Ironette de Iron Man, Yuna tireuse, Rey de Star Wars VII et Tifa de Final Fantasy VII. J’ai tendance à commencer beaucoup de choses en même temps et à stopper certains projets quand je ne trouve pas ce qu’il me faut pour les continuer.

– Quel est le cosplay que tu préfères, dans ceux que tu as terminés et pourquoi ?
Au niveau de la réalisation du costume, du travail fourni dessus je dirais Yuna Berserk car c’est la première fois que je faisais ce genre de choses (casque, épaules, combinaison) et je suis fière de ce que j’ai pu faire, je m’en croyais incapable et sans mon ami qui m’a encouragé à réaliser ce costume je ne l’aurais jamais fait ! En revanche, au niveau du rôleplay c’est Lara Croft de Tomb Raider Legend sans hésitation car c’est un personnage que je prends énormément de plaisir à incarner, je me sens à l’aise et je peux surtout faire beaucoup d’acrobaties, utiliser mes compétences de gymnaste et c’est un point imporant pour moi. Avec cette tenue je peux me permettre d’escalader, sauter, faire des saltos, des flips et des grands écarts un peu partout et j’adore ça, ça me donne la possibilité de mélanger deux passions !

– Quel est ton budget maximum pour te consacrer à un cosplay ?
Le moins cher possible car ma vie d’étudiante ne me permet pas de faire des folies ! C’est à cause de cela qu’il y’a certains cosplays que je ne tente pas malheureusement.

– Pour toi, quelles sont les qualités qu’un cosplayeur doit avoir et pourquoi ?
De la créativité, de l’imagination et surtout de la patience ! Certains costumes sont un vrai casse-tête, je me suis souvent demandé comment j’allais faire telle ou telle chose, comment ça tiendrait ou quel matériel j’allais utiliser pour que ce soit le plus ressemblant possible au modèle de base. Il y’a aussi des échecs, c’est comme ça que l’on apprend après tout. Pourtant, je dois avouer que je ne suis pas du tout quelqu’un de patient dans la vie de tous les jours et je suis toujours surprise de la patience dont je peux faire preuve quand je fais du cosplay, sauf quand ma machine à coudre fait des siennes, j’ai tendance à vite m’énerver !

– Est-ce que la difficulté d’un cosplay est une source de motivation ?
Je dirais que ça dépend des personnes, pour moi oui car j’ai un esprit de compétition, j’aime me surpasser mais je déteste échouer !

Tu mets actuellement beaucoup en avant le cosplay de Yuna de Final Fantasy X et de Lara Croft de Tomb Raider Reborn.

– Parlons de Yuna de Final Fantasy X, combien de temps as-tu passé pour la réaliser ?
Au départ, j’avais fait une version avec le obi brodé, j’avais compté mes heures de broderie vu le temps passé dessus et pour un obi il y avait 55h de travail. Je n’avais plus de doigts ! Seulement je n’étais pas satisfaite alors j’ai refait un obi que j’ai peint cette fois et j’ai dû passer une vingtaine d’heures, la jupe je dirais aussi entre 15h et 20h le temps de repasser les couches de peintures pour bien que les couleurs ressortent vu que le tissu est foncé. Pour les manches et le haut pas plus de 10h.

– Entre tes idées de base et le résultat, a-t’il eu quelques déceptions dans la réalisation ou éprouvé de la difficulté ?
Comme je l’ai écrit pus haut le obi brodé ne me plaisait pas, j’avais réalisé une première jupe qui ne me convenait pas non plus car la marque de peinture que j’utilisais à l’époque rendait mal. J’ai aussi recommencé le haut. Ce costume est celui sur lequel j’ai le plus recommencer d’éléments car Yuna est mon personnage préféré et Final Fantasy mon jeu vidéo favoris alors j’ai toujours été perfectionniste vis-à-vis d’elle, d’autant plus que la première fois que je l’ai porté, c’était en 2012 il me semble, c’était la première fois que je faisais une convention en dehors de mon petit passage en 2010 à Japan Expo et j’avais eu beaucoup de critiques et moqueries. A ce moment-là ça m’a vraiment blessée, je débutais et j’étais une fille complexée alors ça n’arrangeait rien. Du coup j’ai recommencé plusieurs choses sur mon cosplay. Aujourd’hui je suis fière de mon costume.

– Et pour le cosplay de Lara Croft de Tomb Raider Reborn ?
Ce costume est relativement simple donc je n’ai eu aucun soucis de réalisation.

– Aura-t-on la chance de voir quelques photographies concernant les autres cosplays comme Yuna en robe de mariage ? (J’avoue avoir un fiable pour ce magnifique cosplay !)
Bien sûr ! Merci beaucoup ! Yuna mariée date de 2011, je l’ai commencé sur un coup de tête, je cousais que depuis quelques mois et puis finalement je suis plutôt contente de ce que j’ai fait !

Tu as l’air d’apprécier la saga Final Fantasy !

– Quel est le personnage que tu préfères et ce que tu apprécie chez ce personnage ?
Yuna ! J’admire son combat pour sauver Spira même au prix de sa vie. Elle est symbole de courage, de gentilesse et de bonté. C’est un femme forte mentalement et pleine de valeurs qui se bat pour ce qu’elle croit.

– Quel est ton parcours concernant Final Fantasy ?
Je suis tombée amoureuse de la saga avec Final Fantasy X. Je me rendais à l’une de mes compétitions de gymnastique et ma mère cherchait un jeu pour mon frère pour l’occuper à la maison et j’ai choisi ce jeu. Quelques jours après j’ai décidé d’y joué et ce fut le coup de foudre !

– Qu’as-tu à dire sur la génération actuelle de la saga Final Fantasy ?
J’aime cette nouvelle génération mais je dois avouer que l’ancienne reste pour moi la meilleure mais j’attends Final Fantasy XV avec impatience !

– Sinon, à part Final Fantasy, as-tu d’autres personnages que tu aimes ?
Evidemment Lara Croft ! Sinon chez les garçons j’aime énormément Nathan Drake de Uncharted !

enora_(10) enora_(9) enora_(8)
– Quelle est la première convention où tu as assistée ? Et qu’est ce qui t’a le plus marqué ?
En rentrant d’une compétion de tir à la carabine je me suis arrêtée 3/4h à Japan Expo en 2010, j’étais en Yuna chanteuse, mon premier cosplay. Je me souviens même que je finissais de le coudre au camping et dans la voiture !
J’étais impresionnée par la taille du salon ! L’ambiance m’avait beaucoup plu et je rêvais de refaire cette convention. Finalement je n’ai pu y retourner qu’en 2014.

– Quels sont vos projets à venir ? Conventions, cosplays…
Le sosie de Lara Croft dans Tomb Raider Underworld et Aela de Skyrim pour les projets les plus proches à venir. Côté convention j’aurais aimé faire la Japan Party en mars à Paris et tester la Japan Touch Haru à Lyon en avril. Sinon je serai à la Clermont Geek Convention à Clermont-Ferrand en mars et surement à Japan Expo.

– Quelles questions aurais-tu souhaité que je te pose et qu’aurais-tu répondu ?

Qu’est-ce-que le cosplay t’a apporté ?

Et je réponds que d’un point de vue personnel il m’a beaucoup aidée. J’avais beaucoup de complexes lorsque j’étais plus jeune et il était impossible de me photographier. Le cosplay m’a appris à m’assumer, à me trouver plus jolie et à m’apprécier physiquement. Je prends même plaisir à passer devant l’appareil photo maintenant. J’ai aussi rencontrer des gens extraordinaires que je n’aurais pas rencontré autrement et c’est fantastique de pouvoir partager ma passion avec eux. J’ai évidemment appris beaucoup au niveau de la couture, de la peinture, de la broderie ou de plein d’autres choses. J’ai utilisé des matériaux auxquels je n’aurais jamais pensé pour faire telle ou telle chose. J’ai vraiment développer ma créativité et je suis fière des choses que je peux réaliser et être fier de ce que l’on fait, c’est important.

– Qu’est ce que tu pourrais dire aux cosplayeurs qui débutent ?
Surtout choisissez un personnage qui vous tient à cœur, pas très compliqué à réaliser et demandez des conseils aux cosplayers plus experimentés. N’hésitez pas à regarder tous les tutos que l’on trouve aussi sur internet, c’est très enrichissant !

– Un petit message pour les lecteurs du site FFDestiny avant de se quitter ?
Je vous remercie de m’avoir lue et si vous souhaitez me parler ou quoique ce soit d’autre, n’hésitez pas à venir me parler, je ne mords pas encore !

Merci à Enora pour cet interview.
Interview par Shaynee pour FFDestiny.

Crédits des Photos : Manu Colin (Yuna invoqueuse, Serah & Namine), J.Delrue Photographie (Tomb Raider Reborn), Pépin Photo (Yuna marié), VRTvingt.fr (Rise of the Tomb Raider), R.M Photography (Yuna Berseck), Alfa Romes (Jill Valentine) & Wilou photography (Tomb Raider Legend).

mioune__portrait Mioune est une jeune chanteuse qui interprète et adapte principalement des musiques issues de jeux vidéo comme Final Fantasy, mais également d’autres jeux et un peu d’animes. Vous pouvez la retrouver sur son site officiel ou la soutenir sur sa page facebook.

Mioune, qui es-tu ?

– Bonjour Mioune, peux-tu te présenter pour nos invités qui ne te connaîtraient pas encore ?
Bonjour ! Je suis donc Mioune et ma passion, c’est d’adapter en français puis de chanter des chansons de jeux vidéo et de long-métrages anime Ghibli (et peut-être bientôt aussi de séries anime).

– Quand as-tu eu l’idée de faire des covers sur YouTube ?
Ouh là ! Ça commence à faire longtemps, maintenant ! J’ai eu l’envie de faire des covers début 2007, en regardant des vidéos de YouTubers américains qui en faisaient (c’était tout nouveau sur YouTube, à l’époque).

– Qu’est ce qui t’as attiré et qui t’as donné envie de faire des covers ?
Déjà, j’aime chanter depuis toujours, mais à l’époque, j’étais vraiment timide et les concerts me faisaient peur. Du coup, faire des covers sur YouTube était parfait pour moi, car je pouvais montrer ma passion aux autres sans les avoir directement en face de moi.

– As-tu un(e) chanteur(se) que tu admires ?
J’aime énormément d’artistes, mais il y en a une qui récemment m’a beaucoup touchée, c’est Marié Digby. C’est une artiste qui s’est d’ailleurs fait connaître sur YouTube. Son timbre fragile et son talent immense de parolière sont vraiment incroyables. On sent qu’elle est vraie et sincère dans son art.

– Combien d’heures accordes-tu à ce loisir ?
Ce n’est pas évident de compter et ça dépend, mais on va dire que par semaine, je consacre plus ou moins 15 heures à ma passion.

– Que pense ton entourage de tes projets concernant la chanson ?
Tout le monde me soutient. J’ai la chance d’avoir des proches qui mettent l’épanouissement intellectuel devant tout autre chose. De plus, mon frère aîné est aussi musicien donc le domaine de la musique n’est pas quelque chose qui fait peur dans ma famille.

– Tu as réalisé plusieurs covers depuis tes débuts ; quelle est, selon toi, la chanson la plus réussie et pourquoi ?
Je ne sais pas si mes adaptations sont réussies d’un point de vue général ; tout ça dépend vraiment des gens et des goûts. Après, il y en a sur lesquelles j’ai vraiment été inspirée en les adaptant, et « Suteki Da Ne » de FFX en fait partie.

– Et la chanson la moins réussie, selon toi ?
Sans hésiter, je dirais « Kiss Me Goodbye » de FFXII. Je l’ai postée il y a maintenant 2 ans et à l’époque, je n’avais pas encore assez de maîtrise dans la voix pour pouvoir la chanter correctement sans galérer. J’aurais pu attendre d’être mieux préparée, mais le problème, c’est que j’étais en collaboration avec un pianiste que je ne pouvais faire attendre des mois… Je ne dirais pas que c’est une catastrophe, car je me suis appliquée au max, mais on sent bien que je ne suis pas toujours très à l’aise.

– On a pu voir le matériel que tu as chez toi sur ton Tumblr, peux-tu nous en parler et surtout, pourquoi ces choix ?
Mon micro studio est un Rode NT2A. Je l’ai choisi car j’avais déjà un Rode NT1 comme micro de scène, qui m’avait été offert et que je trouvais très bien. Après, j’ai choisi ce modèle en particulier car il était vendu en pack avec des accessoires indispensables comme un soutien araignée, un filtre anti-pop et surtout un câble XLR ; c’était très pratique ! Côté logiciels, j’utilise Magix Music Maker pour enregistrer ma voix et mixer l’audio, et Sony Vegas pour la vidéo. J’avais acheté Music Maker à la base car en plus de pouvoir enregistrer la voix, il permettait de « créer » des instrumentaux avec des samples d’instruments pré-enregistrés (j’aimais beaucoup faire ça quand j’étais ado). Pour la vidéo, j’ai choisi Vegas pour le panel de possibilités qu’il offrait et sa simplicité d’utilisation. Je n’ai pas trouvé d’autres logiciels aussi simples d’utilisation et aussi complets que celui-ci (mais je suis aussi loin de tout connaître !)

Et les concerts ?

– Tu commences à faire pas mal de petits concerts lors des conventions, explique-nous comment tout ceci à commencé.
C »est la talentueuse championne de jeux de combat Kayane qui m’a poussée à faire ce genre de choses. Quand elle m’a découverte, elle a tout de suite voulu que je participe à des événements. Au début, je n’étais vraiment pas rassurée, parce que comme je l’ai expliqué avant, j’étais super timide (je le suis toujours un peu, mais j’arrive à prendre sur moi). Elle a quand même su suffisamment insister pour que je saute le pas. Elle m’a d’abord invitée sur le plateau de Gaming Live, puis carrément sur sa scène à la convention Paris Manga ; et comme dans le milieu des conventions, beaucoup d’organisateurs se connaissent ou en gèrent plusieurs, le mot est passé.

– Quelles sont tes premières impressions lorsque tu chantes face à un public ?
Au moment de monter sur scène, j’ai toujours le coeur qui bat à 1000 à l’heure, je prie pour que je puisse sortir mes notes correctement, que je n’oublie pas mes paroles et que rien ne plante en régie… Bref, le lot de beaucoup d’artistes ! Mais après les premières minutes de concert, je me sens bien ; toujours très concentrée, mais bien ! J’aime vraiment être sur scène et même si je stresse beaucoup les heures précédentes, une fois que c’est le moment, tout s’envole presque. 🙂

– Ça ne te fait pas peur tout ce monde qui vient te voir sur scène ?
Atrocement ! Haha c’est très impressionnant, on a l’impression d’être Beyoncé ! Il y a encore 1 an, j’aurais vraiment jamais pensé une seule seconde chanter un jour devant autant de personnes à la fois.

Et Final Fantasy ?

– Quel est le personnage que tu préfères ? Qu’apprécies-tu chez lui ?
Mon personnage préféré est Terra de FFVI. Outre son aspect badass quand elle se change en chimère :P, c’est son côté mystérieux qui me plaît chez elle.

– Quel est ton parcours concernant Final Fantasy ?
J’ai commencé avec FFVI quand il est sorti sur Playstation (c’était le seul jeu qui semblait cool dans le magasin, le jour où j’ai acheté la console lol) et à partir de là, j’ai plus jamais lâché la série. J’ai joué après au VIII, qu’on m’avait prêté, puis au X, puis à tous les autres épisodes principaux. Au risque de choquer, je n’ai joué au VII que TRES récemment… il y a peut-être 1 an, maintenant ! La raison est toute simple : je n’avais pas pu l’acheter à l’époque de la PSOne (car à cause de sa popularité, il était introuvable) et au fil du temps, son prix est vite devenu inabordable. Les années ont passé et arrivé à l’ère de la PS3, graphiquement… revenir à cette 3D, c’était pas possible pour moi ! Mais bon, pouvais-je vraiment me considérer fan de la série sans avoir joué à l’épisode le plus apprécié de tous ? J’ai donc fait l’effort de passer outre les graphismes et j’y ai joué l’année dernière sur PC. J’avoue, il est vraiment très sympa !
Sinon, j’ai eu l’occasion d’aller voir à plusieurs reprises « Distant Worlds », le concert officiel de Final Fantasy, et je suis émerveillée à chaque fois. Les deux premières fois, j’étais allée à Londres (en 2011 et 2012) et j’ai été ensuite très heureuse de voir ce concert débarquer en France, à Paris. J’ai pas pu résister et j’ai assisté à la représentation de 2013 puis à celle de 2014. Je ne m’en lasse toujours pas et je peux même certifier que même si on ne connaît pas du tout la série, on peut être emporté par la musique (dixit une amie que j’avais emmenée avec moi à Londres).

– Quel est ton Final Fantasy préféré et pourquoi ?
Mon FF préféré est FFVI ! Son histoire très bien ficelée, son système de jeu, ses 14 personnages jouables tous aussi charismatiques les uns que les autres et sans oublier Kefka qui est LE méchant le plus fun de toute l’histoire des FF… C’est un must ! Bon… et puis faut pas se leurrer, je pense que de toute façon, le premier FF auquel on a joué est très souvent celui qu’on préfère ! 😉

– Celui que tu aimes le moins ?
Je dirais Lightning Returns pour une seule raison : je n’aime malheureusement pas être pressée par le temps… C’est dommage, car sinon, j’ai beaucoup aimé son gameplay et la touche finale qu’il a apportée à la saga FFXIII.

– Qu’as-tu à dire sur la génération actuelle de la saga Final Fantasy ?
Je ne suis pas aussi catégorique et négative que certains ; je trouve que Square Enix essaie toujours d’apporter de la nouveauté à chaque opus et je trouve que c’est très bien. Ce serait facile de toujours faire la même chose, mais est-ce qu’au bout du compte, ça ne lasserait pas ? Ce serait comme composer de nouvelles chansons avec toujours les mêmes accords, ça deviendrait au final rébarbatif et les joueurs finiraient par se plaindre. Par exemple, à l’inverse de beaucoup de personnes, j’ai adoré FFXII et je trouve que le jeu a donné une bouffée d’air frais au niveau du gameplay. Les joueurs se sont certes plaints du système de gambits, mais jamais sommes-nous contraints de les utiliser ; on peut les désactiver pour jouer « à la régulière ». De plus, même si les personnages jouent « en automatique » grâce aux gambits, c’est le joueur qui les programme et ça demande quand même de la réflexion pour bien les utiliser. Pour ma part, je laissais mon leader en « manuel » et je mettais les deux autres personnages avec les gambits ; je me suis vraiment éclatée ! Après, je suis d’accord, tout est une histoire de goût.
C’est d’ailleurs pour ça que certains adorent la saga FFXIII, et d’autres la détestent. C’est une histoire d’affinités. De mon côté, même si le premier du nom ne m’a pas enchantée à cause de son manque de liberté et de quêtes annexes, et que Lightning Returns m’a un peu déplu avec ce temps limité, il y avait tout de même de très bonnes idées et surtout du renouveau. C’est pas parce que Square Enix fait constamment évoluer le gameplay que l’âme de Final Fantasy disparaît. Je pourrais jouer à tous les JRPG du monde, je reconnaîtrai toujours un FF. La patte artistique sera toujours là… (dans l’univers et aussi dans la qualité capillaire des persos ! XD Haha comme dirait mon pote Idir de chez Square Enix France : « Squaresoft, la qualité professionnelle ! »)

– Attends-tu, toi-aussi, Final Fantasy XV ?
Bien sûr ! Un nouvel épisode principal est quelque chose que j’attends toujours avec beaucoup d’impatience. Surtout que ça fait bientôt 10 ans qu’on l’attend ; il commençait sérieusement à devenir une légende urbaine, mais heureusement qu’on peut enfin jouer à une démo.

– Que penses-tu de ce jeu pour le moment ? (en visionnant les différentes vidéos)
Honnêtement, je n’ai pas trop trop regardé de vidéos afin de ne pas trop me spoiler, mais du peu que j’ai vu, il a l’air de se démarquer vraiment, tant au niveau gameplay que dans son univers. Ce côté très sombre est rare chez FF ; j’ai hâte de voir ce que ça va donner.

– Sinon, à part Final Fantasy, y a-t-il d’autres personnages que tu aimes ?
J’ai peu de temps pour jouer en général donc je connais malheureusement mal les autres jeux (FF me prend tout mon temps !), mais je commence quand même tout juste à m’intéresser à la série Tales Of. Je pense que d’ici quelque temps, je pourrais me prononcer. 🙂

L’avenir ?

– As-tu des projets dans le domaine de la chanson ?
Je vais continuer de faire mes vidéos sur YouTube, mais je vais aussi essayer de proposer ma voix à des équipes de jeux indépendants pour pouvoir, pourquoi pas, participer à certains morceaux originaux.

– Comptes-tu écrire et composer un album ?
J’aimerais beaucoup, mais le fait d’être seule est une énorme épine quand on aime la musique épique/symphonique et qu’on ne maîtrise aucun instrument… Mais je me suis promis de réaliser une chanson originale d’ici la fin de l’année ! Ce sera peut-être un instrumental simple, mais j’essaierai d’y mettre tout mon coeur.

– As-tu des propositions de duo ?
En ce moment, j’avoue que j’ai pas mal de projets personnels à réaliser, mais oui ! Je reçois des propositions de duo de temps à autre. Il m’arrive d’ailleurs souvent de travailler avec d’autres artistes de YouTube. En plus de découvrir des personnes talentueuses, c’est aussi très agréable de partager activement sa passion avec quelqu’un.

– Quelques propositions personnelles que j’aimerais bien entendre un jour. Qu’en penses-tu ?
● La Complainte des Bien-nés (Game : World of Warcraft)
C’est un beau morceau, mais qui a l’air très difficile de par son côté lyrique.

● Grandma (Game : Nier)
Que dire de l’OST de NieR… J’adore ! J’ai déjà chanté Song Of The Ancients et il est très probable que ce ne soit pas le seul morceau que je reprendrai de ce jeu. J’aime aussi beaucoup la chanson Emil (Sacrifice) !

● Eiko Shimamiya – Higurashi No Naku Koro Ni (Anime : Higurashi no Naku Koro ni)
Ce n’est pas vraiment le style que j’aime le plus chanter actuellement, mais ça pourrait changer dans le futur, on ne sait jamais !

● Kokia – Harmony (Anime: Origin)
C’est marrant, dès que j’ai lancé le morceau, j’ai de suite pensé à la très talentueuse Erutan pour la chanter ; ce côté celtique lui plairait beaucoup, je pense. Pour ma part, je ne saurai pas chanter de cette façon, mais le morceau me plaît donc pourquoi pas un jour !

– Tu as reçu un prix lors du concours Theatrhythm Final Fantasy Curtain Call, organisé en août 2014 par Square Enix et jugé par Nobuo Uematsu en personne ; dis-nous-en plus sur cette expérience.
En effet, il y a eu un gros concours qui a eu lieu l’été dernier, à l’occasion de la sortie de Theatrhythm Final Fantasy Curtain Call, et qui s’adressait à tous les Européens et Nord-Américains. Le principe était de reprendre, sur 1 minute et 30 secondes (c’était court !), le thème principal de la série Final Fantasy.

Main Theme

Version Mioune

Pour ajouter un peu de piment (et de stress), on nous avait annoncé que le compositeur emblématique de la série, Nobuo Uematsu, allait être seul juge. J’ai évidemment sauté sur l’occasion et même si j’étais bien moins bonne musicienne que beaucoup d’autres, j’avais quand même essayé de réarranger ce thème, en y ajoutant une adaptation française de la version chantée appelée « Pray ». Quelque temps plus tard, quelle ne fut pas ma surprise quand j’ai vu que ma vidéo avait été partagée sur le mur Facebook de la page officielle du jeu. J’ai commencé à y croire un peu et à me dire que ce que j’avais fait n’était peut-être pas si quelconque, finalement. Puis, je me souviendrai toujours que le jour des résultats, on m’a tweeté un truc du style « Tu as été citée par Nobuo Uematsu ! ». J’avais compris que la vidéo de la délivrance de stress était enfin là, et je l’ai donc lancée, la boule au ventre lol. Bon, je n’avais pas reçu le grand prix, ni atteint la 2ème place, mais j’avais réussi à être dans les dix 3ème places. Et cerise sur le gâteau, j’avais effectivement été citée par Uematsu-san, avec 4 autres participants, comme faisant partie des travaux intéressants

WOOT WOOT ! Non seulement Uematsu-san savait maintenant que j’existais, non seulement avais-je reçu un troisième prix (une édition collector dédicacée du jeu o.o), mais il avait explicitement dit qu’il avait trouvé mon travail intéressant, et ça, c’était et c’est toujours juste énorme pour moi ; c’est une reconnaissance en or massif. Et tout ça a aussi beaucoup crédibilisé mon travail, il faut en être conscient. Car entre dire seulement « voilà Mioune, elle fait des adaptations françaises de chansons de FF » et ajouter « et elle a été récompensée par Nobuo Uematsu himself », ça change tout. C’est comme si j’avais eu une sorte de diplôme ; je suis beaucoup plus prise au sérieux quand les gens apprennent cela.

– Un petit message pour les lecteurs de FFDestiny avant de se quitter ?
Merci beaucoup à tous d’avoir lu cette interview ; j’espère qu’elle vous aura plu et n’hésitez pas à me contacter si d’aventures vous auriez d’autres questions ou si vous voudriez discuter avec moi de quelques points qui ont été abordés. 🙂 Longue vie à Final Fantasy !

Merci à Mioune pour cet interview.
Interview par Shaynee pour FFDestiny.

dragunova_7
Dragunova est une cosplayeuse talentueuse qui est réputée pour ses magnifiques make-up et de ses cosplays sur Final Fantasy. Vous pouvez la retrouver et la suivre sur sa page facebook.

 

Dragunova, qui es-tu ?

01 ) Bonjour Dragunova, peux-tu te présenter à nos invités qui ne te connaissent pas encore ?
Bonjour à tous ! Je m’appelle Meghann, et je vais bientôt fêter mes 19 ans ! Je suis cosplayeuse depuis mai 2013. A part ça, je suis actuellement en première année de licence en Langues Etrangères Appliquées Anglais-Chinois ! Sinon mes autres passions sont la musique, le dessin, les jeux vidéo…

02 ) Depuis quand as-tu eu l’idée de faire du cosplay ? En fait, quand j’étais plus jeune, je me souviens que je regardais beaucoup de cosplay de Lara Croft, et ça me fascinait ! Je devais avoir 10-11 ans… !

03 ) Qu’est-ce qui t’as attiré et qui t’as donné envie de faire du cosplay ?
Le fait de pouvoir incarner un personnage que l’on apprécie, le rendre réel, lui rendre hommage, c’est vraiment ça qui m’a attiré en premier lieu dans le cosplay.

04 ) As-tu un cosplayeur que tu admires ?
Oui ! J’en ai même plusieurs ! Mais je dirais que mes préférées sont Angela Bermudez, Miss Sinister et Meagan Marie.

05 ) Combien d’heures par semaine accordes-tu à ce loisir ?
Cela dépend de quand je suis en cours ou quand je suis en vacances par exemple ! Mais quand j’ai le temps je peux facilement y consacrer 2-3-4h par jour ; cela varie vraiment.

06 ) Que pense ton entourage face à tes projets concernant le cosplay ?
La plupart des membres de ma famille ne savent probablement pas ce qu’est le cosplay, ou même que ça existe, mais mes frères et ma sœur m’ont toujours soutenu. Du côté de mes amis, beaucoup de personnes m’encouragent aussi, et ça fait chaud au cœur !

07 ) Quels sont les cosplays que tu as aboutis dans l’ordre chronologique ?
La liste est assez longue ha ha mais allons-y ! Alors :
2013 : Aerith Gainsborough (FFVII)
2014 : Serah Farron (FFXIII), Tifa Lockhart (FFVII), Lara Croft (Tomb Raider AOD), Elizabeth (Bioshock Infinite), Faith (Mirror’s Edge), Lara Croft (Tomb Raider Anniversary), Jill Valentine (Resident Evil 3), Katarina (League of Legends), Ariel (La Petite Sirène), Doppelganger (Tomb Raider Underworld), Namine (Kindgom Hearts), Alice (Alice : Madness Returns), Kitty Cat Katarina (League of Legends), Stella Nox Fleuret (FFXV)
2015 : Aya Brea (Parasite Eve), Claire Redfield (Resident Evil Revelations 2), Black Canary, Red Card Katarina (League of Legends), Elena (Final Fantasy VII), Nana Osaki (Nana), Lara Croft (Tomb Raider 3), Caitlyn (League of Legends), Lightning (Lightning Returns), Ezreal (League of Legends), Ciri (The Witcher 3)

dragunova_2 dragunova_4 dragunova_3
08 ) Quel est ton budget maximum pour te consacrer à un cosplay ?
Je n’ai pas de budget maximum, je fais selon mes moyens et en fonction du matériel dont j’ai besoin pour créer le costume et les accessoires. Mais je dois avouer que j’y passe beaucoup d’argent !

09 ) Pour toi, quelles sont les qualités qu’un cosplayeur doit avoir et pourquoi ?
La créativité, la patience, le perfectionnisme et surtout l’envie et la motivation. La créativité parce que parfois pour certains costumes, il faut vraiment avoir de l’idée pour parvenir à ce que l’on veut faire ! La patience, car certains costumes peuvent être réalisés en seulement quelques jours, quelques heures mais d’autres peuvent prendre énormément de temps et d’énergie ! Le perfectionnisme, car cela permet de toujours vouloir s’améliorer, de ne pas rester sur ses acquis pour progresser dans la réalisation des costumes, le maquillage, les coiffures… et en dernier l’envie, car je pense que c’est ce qui est le plus important pour un cosplayeur. L’envie je pense que c’est vraiment la base de tout, parfois on peut avoir des coups de moins bien car l’on est vraiment pas satisfait de ce que l’on a fait mais ce n’est pas pour ça que l’on doit tout arrêter, au contraire il faut continuer et rester motiver même si parfois c’est très dur !

10) Est-ce que la difficulté d’un cosplay est une source de motivation ?
Totalement oui ! En dépassant ses limites, on arrive à progresser et à être content de soi. On sait qu’on est capable de réaliser des choses qu’on n’aurait jamais pensé faire avant.

11) Sur ta page facebook, on peut remarquer les différents tests make-up. Mais je suis sûr que certains doivent se demander : « Mais combien de perruque possède-t-elle ? ».
Oui il est vrai que j’en ai pas mal aha!
Pour le détail : 1 bleue, 2 blondes (une courte et une longue), 3 noirs (2 courtes et une longue), 1 blanche (longue), 2 rouges (une plus foncée que l’autre), 2 roses (1 courte qui était longue avant et une autre que j’ai stylisée pour Lightning). Et certaines me font plusieurs cosplays, je peux faire différentes coiffures etc, mais j’utilise aussi beaucoup mes vrais cheveux, en mettant selon les personnages des extensions!

Et Final Fantasy dans tout ça ?

dragunova_1

Tu fais pas mal de cosplay sur les jeux vidéo Final Fantasy. Etant le thème du site FFDestiny, parlons-en !

 

12) Combien de temps, environ, as-tu passé pour réaliser chaque costume d’un personnage Final Fantasy ?
Tout dépend de la difficulté du costume, des différents matériaux dont on a besoin pour le faire (temps de commande, etc) mais je passe environ quelques jours pour réaliser un costume !

13 ) Pour toi, quel est le cosplay le plus réussi et que tu préfères incarner ?
Alors, je pense que le cosplay que j’ai le plus réussi reste mon premier, celui d’Aerith. J’y ai vraiment mit beaucoup de cœur mais je dois encore l’améliorer ! C’est également celui que je préfére incarner car Aerith est mon personnage préférée de la saga des Final Fantasy, c’est un réel plaisir de lui donner vie ! Mais à part la jeune fille aux fleurs, je dois avouer que je suis aussi satisfaite de mon costume de Stella de Final Fantasy XV !

14) Et le cosplay le moins réussi et que tu es le moins à l’aise ?
Le moins réussi est celui de Rinoa, je n’en suis vraiment pas satisfaite mais je pense le refaire dans très peu de temps ! Celui dans lequel je suis le moins à l’aise est sans hésiter Tifa version Final Fantasy VII ! J’adore Tifa, vraiment, mais son costume est très difficile à porter ! A peine on se baisse et pof… on voit tout ah ah ! Pareil pour le haut blanc qui remonte c’est assez osé donc il faut assez avoir confiance en soi pour le porter en convention.

15) Quels sont les personnages de Final Fantasy que tu ne feras jamais et pourquoi ?
A vrai dire je ne me fixe aucune limite, du coup je ne peux pas répondre à cette question puisque je serais capable de mettre un personnage en réponse ici et le réaliser un jour !

16) Entre tes idées et le résultat, as-tu eu quelques déceptions dans la réalisation ou éprouvé des difficultés ?
Des déceptions, non pour le moment, mais des difficultés oui beaucoup ! Parfois quand on réalise un costume, on en est toute fière puis on l’essaye et on l’a soit fait un poil trop grand ou trop petit, du coup obligé de tout reprendre !

17 ) Où en es-tu avec tes cosplay de Final Fantasy encore en cours ? Il reste beaucoup de chose à réaliser ?
J’ai beaucoup de projets en cours dont du FF oui ! Il faut que je réalise Fang de FFXIII et Lulu de FFX, j’ai quelques bases de chaque costume mais rien de bien abouti !

dragunova_8 dragunova_10 dragunova_9

Pour le coup, tu as l’air d’apprécier la saga Final Fantasy !

18 ) Quel est le personnage que tu préfères et ce que tu apprécie chez ce personnage ?
Comme je l’ai dit plus haut, j’aime énormément Aerith de Final Fantasy VII. Sa douceur, son courage, sa bonté et son histoire m’ont plus que touché tout au long de la Compilation de Final Fantasy VII. Je dois avouer que sa mort m’a plus que bouleversé et que jamais je n’avais ressenti ça pour un autre personnage ! De plus, j’adore sa relation avec Zack dans Crisis Core ! Comme on peut le dire, je suis plus une adepte du « Zerith » que du « Clerith » ! Sinon, j’adore Oerba Yun Fang de Final Fantasy XIII, j’aime cet esprit de femme forte, protectrice, intouchable mais au fond d’elle dévouée aux autres.

19 ) Quel est ton parcours concernant Final Fantasy ?
Je n’ai pu jouer qu’aux IV, V, VI, VII, VIII, X, XIII, XIII-2 et Lightning Returns pour le moment mais je compte bien un jour pouvoir me faire tous les autres ! Concernant Compilation of Final Fantasy VII, j’ai fait tous les jeux sauf Before Crisis ! J’ai beaucoup apprécié les spin-off tels que les 2 Dissidia, et les Theatrhytm ! Concernant les films, je crois que je les ai quasiment tous vu ! Les créatures de l’esprit, l’anime FF Unlimited, Advent Children, Last Order…

20 ) Qu’as-tu à dire sur la génération actuelle de la saga Final Fantasy ?
Je pense que beaucoup de personnes ont énormément critiqué ce qu’est devenu la saga des Final Fantasy à partir du X-2. Personnellement je préfère largement l’ancienne génération des FF mais le XIII ne m’a pas déplut, au contraire ! En revanche j’ai moins apprécié le XIII-2 et Lightning Returns mais je ne trouve pas pour autant que ce sont des mauvais jeux ! Maintenant, comme beaucoup d’entre vous je pense, j’attends avec impatience Final Fantasy XV !

21 ) Sinon, à part Final Fantasy, as-tu d’autres personnages que tu aimes ?
Ohhh oui ! J’aime beaucoup Lara Croft, mais aussi Elizabeth de Bioshock Infinite, Alyx Vance des Half Life et beaucoup d’autres !

22) Quelle est la première convention que tu as assistée ? En tant que cosplayeuse ? Et qu’est ce qui t’a le plus remarqué ?
Japan Expo 2013 ! C’était la première fois que je me rendais à une grande convention et j’ai été surprise de voir tout d’abord autant de cosplayeurs, mais aussi tant de stand, photographes, conférences… J’étais en Aerith et vraiment j’en garde un merveilleux souvenir.

23) Quelle était tes impressions lors ta première convention en tant que cosplayeuse ?
Avant la convention, lorsqu’on se prépare et qu’on a terminé, on commence à ressentir un stress, mais du bon stress! Puis la on arrive, on passe les guichets et hop on entre dans la convention et la le stress passe directement, on est juste émerveillé.

24) Quels sont vos projets à venir ? Conventions, cosplays…
Du côté des conventions, pour l’instant je n’ai prévu que la Japan Expo 2015 les 4 jours ! Pour le reste je ne sais pas encore mais j’espère en faire d’autres ! Niveau cosplay, je dois terminer ma Ciri de The Witcher 3 puis j’ai quelques projets secrets hé hé !

25) Qu’est ce que tu pourrais dire aux cosplayeurs qui débutent ?
Le cosplay est un monde fabuleux ou vous faites de merveilleuses rencontres ! Vraiment quand on se rend sur les conventions et qu’on discute avec les personnes, l’ambiance est vraiment bonne enfant et il n’y a pas de concurrence, ou de choses de ce genre, tout le monde est sympathique, c’est vraiment génial ! Deuxième chose : amusez-vous ! Vraiment c’est le principal, prendre du plaisir à faire ses costumes et incarner les personnages. Troisième et dernière chose : Même si parfois vous rencontrez des difficultés, vraiment persistez et n’abandonnez pas, vous ne le regretterez pas !

26) Un petit message pour les lecteurs de FFDestiny avant de se quitter ?
Tout d’abord merci à toi pour cette interview, j’ai vraiment bien aimé répondre à toutes ces questions ! J’espère que les lecteurs apprécieront de lire tout ça et j’espère surtout pouvoir vous rencontrer et discuter cosplay, Final Fantasy ou jeux vidéo avec vous ! Voilà, je vous fais de gros bisous !

Merci à Dragunova pour cet interview.
Interview par Shaynee pour FFDestiny.

wacom  styletinkling 1

le stylet Inkling de Wacom est une nouvelle révolution pour les jeunes créateurs. En effet, ce nouvel outil vous permettra de faire vos esquisses et de les scanner automatiquement, fini de perdre du temps ! Grâce à ce stylo Inkling, vous pourrez capturez toutes vos idées en un clin d’oeil. Il vous suffira de clipser le récepteur Inkling sur votre carnet et votre feuille allant du format A7 au A4 en position portrait ou paysage et de commencer à tracer votre dessin sur le papier pendant qu’Inkling les enregistre en format numérique.

Continuer la lecture

Voici un document sous format .PDF qui concerne les affiches.

Voici un document sous format .PDF qui vous expliquera les différentes formes de pinceaux avec le logiciel Adobe Photoshop.

Voici un document sous format .PDF qui vous expliquera à faire des masques avec le logiciel Adobe Illustrator.